Les petits Loups

Accueil » Workbox System

Category Archives: Workbox System

Les workboxes sont de retour…

Après les avoir laissées de côté puisque Benjamin suivait les cours du CNED, les voici de retour pour ce début d’année. Ce système d’organisation, qui réclame un peu de planification en amont, présente de multiples avantages :

  • Explicite : l’enfant sait exactement ce qu’il a à faire – il peut parfaitement parcourir les boites le matin pour savoir ce qu’il aura à réaliser en cours de journée.
  • Favorise l’autonomie : certaines activités, comme la lecture, les jeux mathématiques ou les heures du code se font en autonomie, et Maman peut travailler de son côté !
  • Reposant : Le parent n’a pas à inventer en cours de journée quelle sera la prochaine activité. Tout est prévu et préparé la veille – le matériel nécessaire est placé directement dans la box (autant que faire se peut !).
  • Polyvalent : ce système est utilisable pour tout type d’activités, méthodes, programmes, cours… Ici, nous l’utilisons à la manière de Charlotte Mason, en proposant des activités variées assez courtes, ne ciblant qu’une notion, quelquefois dans la même discipline, mais avec des supports différents.
  • Favorise le calme : les boxes créent un environnement d’apprentissage structuré qui donne une atmosphère propice au travail.
  • Motivant : l’enfant sait qu’une fois qu’il aura fini ses boîtes, il sera libre de son temps. Les temps morts sont moindres, l’enfant s’auto-motive pour « finir » plus vite.
  • Sentiment d’accomplissement : lorsque la journée est finie, que l’on range toutes les activités réalisées à leur place, l’enfant se rend compte de sa progression.
  • Variété : le système des boites permet de redécouvrir du matériel que l’on avait oublié au fond d’un placard ! Et l’enfant est ravi de le retrouver ou de le découvrir pour la première fois. C’est facile de glisser dans une boite… un Lexidata et deux fiches ou un coffret véritech et son livret ou une fiche Attrimaths…

Benjamin aime savoir où il en est, ce qui lui reste à faire. Il me propose des matières à travailler plus (même si le terme matière est un peu réducteur, puisque nous travaillons plutôt par projets qui mêlent les disciplines). Le système des workboxes lui apporte une certaine tranquillité d’esprit – il sait qu’il y aura forcément des maths et du français, mais je l’invite à me proposer ses propres choix d’apprentissage.

Concrètement, qu’y mets-je ?

  1. Un livre de lecture (20 minutes) – cela peut-être un roman, un texte tiré d’un manuel suivi de quelques questions orales, un ouvrage documentaire…
  2. Des maths : manuel de Singapour, Cuisenaire, Attrimaths, Unifix, blocs logiques, ou Khan academy,
  3. Une énigme, parce que c’est l’fun !
  4. Un texte en anglais, à lire, à écouter…
  5. Une activité artistique (dessin, peinture, musique, art plastique, sculpture, bricolage…)
  6. Des sciences : expérience, sortie nature, lapnote à compléter…
  7. De la géographie : nous avons officiellement débuté le curriculum d’Ellen McHenry – l’Art de cartographier le monde.
  8. De l’Histoire : un documentaire en vidéo, une frise à compléter, un texte à découvrir, un lapbook à réaliser, une scène à jouer en costume…

 

Publicités

Workboxes pour Benjamin

Dès le premier juillet, les workboxes ont repris du service : au nombre de 8, elles contiennent une activité à réaliser en autonomie.

Ce système d’organisation poursuit 7 objectifs :

  1. Structurer son travail
  2. Poser les fondations d’une auto-discipline
  3. Présenter le travail à réaliser : clairement et visuellement
  4. Présenter logiquement les objectifs à atteindre
  5. Utiliser des supports variés, intéressants et ludiques
  6. Répéter, répéter, répéter…
  7. Amener vers plus d’autonomie

Voici une liste non exhaustive des activités possibles :

  • Véritech
  • Attrimaths
  • Réglettes Cuisenaire
  • Pâte à modeler
  • Lexidata
  • Coloriage
  • Légo (avec plan à suivre ou non)
  • Activités de tris
  • Atelier Tampons
  • Atelier Peinture
  • Puzzle
  • Découpage
  • Collage
  • Tressage
  • Perles
  • Jeux de logiques en solitaire
  • Matériel Montesori…
  • Fiches imprimées…

Et quelques photos :

8 boîtes

Tableau de travail

Organisation – rentrée 2011

Cette année, nous repartons pour une année à 4 niveaux :

  • Benjamin, Petite Section de Maternelle
  • Corentin, Troisième Collège
  • Robin, Seconde
  • Sébastien, Terminale ES

Benjamin réclame depuis bien longtemps du « boulot » comme les grands. J’ai donc planifié des thématiques, sur 10 jours, tout au long de l’année…Premier thème, dès lundi prochain : la ferme. Je mettrai en place le système des Workboxes, afin qu’il acquiert progressivement une plus grande autonomie. Nous commencerons avec 8 boites… et je complèterai jusqu’à douze (ou plus !) si nécessaire.

Corentin entame sa dernière année de collège, avec option Grec ancien, au CNED réglementé. Il a reçu tous ses cours, nous commencerons donc aussi lundi prochain.

Robin débute ses années lycées au CNED. Il n’a pas encore reçu ses cours, qui devraient arriver la première quinzaine de septembre… Mais il a déjà accès à quelques ressources en ligne. Notamment le B2I niveau lycée, à effectuer sur trois années, que nous allons essayer de boucler avant la réception de ses cours :).

Nous attendons encore des documents officiels de l’inspection académique pour finaliser l’inscription de Sébastien au CNED…

2011 est donc une rentrée très étalée, un peu inhabituelle ;). Mais une reprise en douceur n’est pas pour nous déplaire :).

Comment définir notre IEF ?

La pédagogie, c’est ma passion 🙂 ! Découvrir un pédagogue, une méthode, un système, un nouveau support me remplit d’une joie extrême : c’est Noêl à chaque nouvelle page 😉 ! J’imagine déjà comment intégrer telle idée dans notre quotidien.

En ce moment, je découvre la vie et l’oeuvre d’Hélène Lubienska de Lenval, que je connaissais de nom pour sa collaboration avec Maria Montessori (notamment avec les dictées muettes et le matériel de mathématique). J’aime faire les liens entre les pédagogies – Ainsi, Hélène Lubienska rejoint Rudolf Steiner sur plusieurs points : le spirituel (avant l’âge de 8 ans, les enfants sont des métaphysiciens), le mouvement (l’enfant n’est que mouvement), le rythme (suivre les rythmes des saisons). Et je n’en suis qu’à la 50e page sur 500 ;).

Je ne suis pas une puriste d’une seule pédagogie, je les aime toutes, à divers degrés ! Au cours de nos années IEF, je me suis inspirée et j’utilise toujours des idées de :

  • Charlotte Mason 
    • Les livres doivent être écrits par des passionnés
    • les sorties « nature » et le carnet de nature
    • le livre des siècles
    • la narration orale
    • l’approche artistique
    • 

  • Maria Montessori
    • le matériel et ses présentations
    • les grandes leçons
    • le « travail de l’enfant »
    • 

  • Rudolf Steiner
    • les rythmes tout au long de l’année
    • l’art dans notre quotidien
    • les tables de nature
    • la fabrication des jouets, le travail manuel

J’utilise aussi diverses méthodes :

  • The Well Trained Mind : une éducation classique, très structurée.
  • Konos : un apprentissage par projets, avec énormément de réalisations artistiques, de mouvements
  • History of the World – Konos : Un curriculum en histoire, art et langage pour le secondaire, avec beaucoup de projets artistiques.
  • FIAR : inspiré directement de Charlotte Mason.
  • Cuisenaire : les célèbres réglettes
  • Attrimaths : une autre façon d’aborder des concepts mathématiques
  • Les mathématiques à la maison (Lyons) : apprentissage des mathématiques par le dialogue entre le parent et l’enfant – magique 🙂 !
  • TRISMS : Un curriculum en Histoire, Art et Langage – Fondé sur la recherche documentaire
  • IEW : Apprendre à rédiger avec structure et style.

J’aime varier les supports :

  • Cahier nature – beaux carnets avec reliure spirale.
  • Lapbook, pour retenir une notion ou tout un pan de matière – que l’on consulte quelques mois, voire quelques années plus tard avec émerveillement
  • Notebook, pour changer un peu – contient plus de notions qu’un lapbook.

J’adore essayer de nouvelles techniques d’organisation (après la pédagogie, je crois que l’organisation est ma seconde passion :D) :

  • Workboxes
  • Emploi du temps sur 5 jours avec seulement les matières
  • Emploi du temps sur 9 jours, comme à l’université
  • Feuille de route avec chaque matière détaillée (pages, chapitres, devoirs…)

Ce qui est incroyable, c’est que je découvre chaque fois de nouvelles idées, de nouveaux supports, de nouveaux pédagogues… J’ai encore en stock Reggio Emilia, Freinet, Piaget, Gattegno…

Pour aller plus loin, j’aimerais suivre une année de Licence (L3) en Sciences de l’éducation (et après, un Master, pourquoi pas) – mais comment l’intégrer à mon horaire déjà plus que chargé 😉 ? Nous verrons bien !

Préparations…

La rentrée approche à grands pas, et avec Benjamin, je pense qu’une planification sérieuse s’impose. Cela fait deux jours qu’il saute allègrement la sieste – et « tient » pendant plus de 13 heures ! En enchainant de nombreuses activités non conformes (pour ne pas dire de grosses grosses bêtises ;)).

Voici quelques jours que je travaille sur ses futures activités – lorsque les cours reprendront officiellement. J’utiliserai le système des Workboxes, en lui proposant 8 boites, dans un premier temps :

  • Before FIAR : lecture de l’album de la semaine, puis une ou deux activités.
  • Mathématique : tri, séquences, décompte, arrangement, logique…
  • Montessori – une activité au choix
  • Fiches photocopiées (tout type : collage de gommette, dessin…)
  • Musique
  • Montessori – une ou plusieurs activités au choix
  • Arts (peinture, pâte à modeler, collage, pliage, découpage…)
  • Règlettes, Attrimaths, jeux en chemise…

J’ai préparé quelques fiches Before FIAR, que je vous mets ici. Sur le même principe, je développerai des activités avec des albums que je possède déja. A suivre donc…

J’espère que tout ce travail de préparation sera payant, et le tiendra occupé pendant quelques… secondes 😉 ? Réponse en septembre !!

Workbox System : Premier bilan

Après un mois d’utilisation de ce système, il est temps d’en faire un premier bilan.

Première constatation, le système des numéros à coller sur les boites et les tableaux n’a pas fonctionné. Le principe était le suivant. Lorsque je remplissais les boites, je « patafixais » le numéro de la boite pleine. Quand l’enfant terminait l’activité de cette boité, il ôtait son  numéro qu’il plaçait sur son tableau de progression… Ce principe a duré deux jours, et a été abandonné d’un commun accord. Benjamin passait son temps à ôter les numéros et à manger la « patafix » 😉 . Et les enfants n’ont en fait pas besoin de ce rappel de progression, puisqu’ils savent exactement où ils en sont de leur boite…

workbox3.jpg

Deuxième constatation, 12 activités, c’est bien, sauf dans quelques cas où nous avons besoin de plus de temps sur un thème. Je me fabrique un emploi du temps en fin de semaine, que je suis en règle générale; cela me permet d’accélérer le remplissage des boites chaque soir, et de m’assurer que toutes les matières sont couvertes.

Troisème point, c’est bluffant, mais ce système, ça marche ! Les enfants sont ravis – ils savent exactement où ils vont chaque jour. Ils travaillent d’autant mieux, d’autant plus, et sont plus concentrés.

box2.jpg

Bref, que du positif avec ce système, que je vais essayer de mettre en place pour Benjamin – afin qu’il arrête de vider les tiroirs que je remplis chaque soir 😉 !

Mathématiques

Avec le Workbox system, en découpant la journée en de multiples activités, courtes, mais intenses, je redécouvre avec plaisir de nombreuses ressources que nous n’utilisions pas, faute de savoir où les caser 😉 . Pour les mathématiques, il est très facile de proposer aux petits loups des fiches toutes prêtes, des mini-activités sous forme de jeux, des défis, des énigmes, des problèmes concrets. Il y aura aussi des « temps sans boite », où nous continuerons à approfondir le programme…

Nous utiliserons, en vrac et sans préférences, tous les supports ci-dessous :

  • Keys to Algebra

  • Cuisenaire

  • MEP , un programme gratuit, du CP à la terminale, en anglais, avec des activités en ligne et des cours en pdf

  • Singapore Math

  • Un carnet de mathématique

  • Le site Kidimath pour coller au programme de 4e collège !

Sans oublier quelques livres sur des biographies de mathématiciens, des livres de la collection « Math adventures », et tout ce qui nous tombera sous la main en cours d’année.

Plein de supports différents, c’est un véritable festin pour les maths !