Les petits Loups

Accueil » Supports » TRISMS

Category Archives: TRISMS

Livres sur l’archéologie

Corentin ayant tout à coup développé un intérêt (monstrueux) pour l’archéologie, j’ai écumé les librairies et les sites de vente de livres usagés.

Nos ressources

 

  • Copain de l’archéologie, Milan. Très complet, il détaille les métiers de l’archéologie, les méthodes, les chantiers…
  • Atlas de l’archéologie, Gallimard. Recense les principaux sites dans le monde : c’est là que l’on s’aperçoit que l’on en a beaucoup en France :).
  • Dico de l’archéologie, De la Martinière – Jeunesse. Comme son nom l’indique, c’est un dictionnaire, illustré, de petit format. Pratqiue pour aller à l’essentiel.
  • Les mystères de la Bible, Sciences et Vie Junior. Il y a notamment un article sur Texas Jones, l’homme qui a servi de modèle pour Indiana ;).
  • L’archéologie, à la découverte du passé, Editions Usborne. Dans la même collection que le jeune naturaliste, il regorge de faits, propose des tonnes d’activités, et même un programme pour Commodore 64 🙂 ! D’accord, c’est un peu dépassé, mais les idées restent excellentes.
  • Introduction à l’archéologie, Usborne. Avec les liens Internet, c’est assez agréable. Richement illustré, très complet, on y apprend comment se conservent les vestiges du passé, puis les méthodes pour les extraire, les sites célèbres et les méthodes de datation. Plus actuel que le précédent, mais il ne propose pas d’activités.

Et je viens de l’abonner à Arkéo Junior – il en a déjà dévoré deux. Et il les lit de bout en bout ;).

Arkéo Junior - Mars 2011

    Et si vous avez d’autres références à me suggérer, je suis preneuse 🙂 !

    IEW – Teaching Writing : Structure & Style

    Nous avons tout juste commencé à utiliser cette méthode avec Corentin. Intégrée à TRISMS, elle permet de travailler la « production d’écrits », en lien avec le chapitre historique.

    TWSS - IEW

    Le coeur de la méthode, ce sont des conférences données par Andrew Pudewa (le concepteur de la méthode – qui se réclame de deux autres professeurs, dont le Dr Webster), ainsi qu’un manuel de 80 pages qui permet de suivre les méthodes, les exercices tout au long de la conférence. Cette méthode enseigne la rédaction (ou composition, ou art d’écrire), du primaire à l’université.

    J’ai visionné avec grand plaisir la première conférence qui couvre les chapitre I et II : l’anglais de Monsieur Pudewa est très compréhensible. Il a aussi beaucoup d’humour, et c’est très agréable ;). Il explique ce que j’ai maintes fois constaté : on ne donne pas assez de techniques à nos enfants – on leur donne des sujets de rédaction, mais sans leur offrir au préalable, les outils qui leur permettront de réussir (presque) à tous les coups. Il prend ainsi deux exemples :

    • celui de la jeune fille, qui, dès la lecture du sujet, sort son stylo, étale ses 10 feuilles et commence à écrire, avec grande joie… mais sans structure, sans début ni fin.
    • celui du jeune garçon, qui, dès la lecture du sujet, se dit qu’il n’a rien à dire… et pond difficilement 5 lignes en 1 heure.

    Sa méthode permet de récupérer ces deux extrèmes et de leur donner les moyens de structurer et de développer leurs écrits, en les rendant intéressants pour le lecteur.

    TWSS (Teaching Writing : Structure and Style) ne s’adresse pas directement aux enfants, mais bien aux parents et professeurs, afin de leur permettre d’appliquer la méthode, et de l’intégrer dans leur pratique quotidienne. Cette méthode s’appuie sur les constats suivants :

    • Lorsque l’on donne aux enfants des guides structurés (une « boite à outils » complète)  et des consignes précises, ils améliorent leurs compétences, leur indépence et par la suite leur créativité.
    • Le professeur doit introduire un concept à la fois, le présenter de façon diverses et variées, offrir de nombreux exemples avant de réclamer un travail parfait.
    • Lorsque les enfants sont plus à l’aise dans un concept, en introduire un nouveau, mais sans oublier de continuer à développer le précédent : il faut donc que l’étudiant utilise toutes les techniques apprises pour chaque production d’écrit.
    • Il est recommandé de pratiquer l’écriture quotidiennement, même sur de très courts textes.

    Cette méthode est applicable à tous niveaux, puisque l’on choisira les textes ou les consignes en fonction de l’âge de l’étudiant.

    Ressources pour le premier Chapitre de DOW

    Pour le chapitre sur « Les commencements du monde », nous avons utilisé :

    Nos livres pour le premier chapitre

    • Incroyables civilisations, Larousse. Celui-ci, plus pour le plaisir que par les informations délivrées, intéressantes, certes, mais maintes fois revues : c’est un livre animé, et il en met plein les mirettes 😉
    • Copain de l’archéologie, Milan. Très complet, il détaille les métiers de l’archéologie, les méthodes, les chantiers…
    • Atlas de l’archéologie, Gallimard. Recense les principaux sites dans le monde : c’est là que l’on s’aperçoit que l’on en a beaucoup en France :).
    • Les derniers mystères du monde, Sélection du Reader’s Digest. Pour ados et adultes – Belles illustrations et reconstitutions, mais le texte est très dense ;).
    • La Bible illustrée, Nathan. Très complète, romancée, riche en illustrations. Pour les 8-12 ans. On y trouve quand même pas mal de réponses à nos questions.
    • Les grands évènements de la Bible – Récits de l’Ancien Testament, Deux Coqs d’Or. Pour les 8-14 ans. Un peu redondant avec le précédent, mais donne d’autres réponses, notamment pour la construction de l’Arche de Noé, et ses mesures :). Très agréable à lire, avec de nombreux dessins.
    • Encyclopédie illustrée de l’Histoire du Monde, Usborne. Pour les 8-14 ans. Magnifique encyclopédie pour les plus jeunes, elle est très richement illustrée, les textes sont courts, clairs et informatifs. Elle donne une excellente vision de la chronologie des évènements.
    • Un archéologue en Arabie, Albin Michel Jeunesse. Un carnet de voyage illustré sur la vie d’une mission d’archéologie. Passionant !
    • Aux commencements du monde, Seuil. Un petit livre sur les mythes de création des différentes cultures et civilisations. Surtout du texte.

    En vidéo, le prophète Abraham.

    Des sites:

    Truelles et pixels – Les métiers de l’archéologie : Deux épisodes pour le moment présentant des métiers de l’archéologie, tout en flash. Intéressant et amusant.

    Une fiche métier.

    TRISMS : DOW

    Discovering the Ancient World (DOW) est conçu pour des étudiants de 13 à 15 ans. Mais il peut être utilisé avec de plus jeunes enfants, en allégeant la charge de travail :).

    Le curriculum comprend :

    • Un épais manuel qui regroupe :
      • un chapitre « Orientation » (en anglais) qui présente la méthode, donne des conseils et des objectifs.
      • une liste de ressources : littérature, ouvrages de références, vidéo
      • les plans de chapitre, qui permettent en un coup d’oeil de visualiser les activités à réaliser tout au long de l’année
      • un chapitre « Science » qui explicite les activités proposées dans les plans
      • un chapitre « Littérature » qui développe les activités proposées dans les plans
      • des textes littéraires à utiliser dans les activités. Comme ils font en général partie du domaine public, on les trouve facilement en français.
      • des aides à l’écriture, avec le rappel des figures de style, des éléments d’un récit et la manière de noter un travail.
    • Un manuel contenant la plupart des corrigés des questionnaires et activités.
    • des feuilles perforées à placer dans un classeur (format Lettre – 3 trous) :
      • Questionnaires
      • Feuilles de travail
      • Cartes
      • Quiz
      • Vocabulaire
      • Tests

    Discovering the Ancient World propose une étude historique de la Création jusqu’aux années 500 :

    1. Création, Déluge
    2. Sumériens et Vallée de l’Indus
    3. Egypte – Ancien Empire
    4. Egypte – Moyen et Nouvel Empire
    5. Phoeniciens & Carthage
    6. Minoens
    7. Chine (Shang et Chou)
    8. Hittites & Aryens
    9. Babylone
    10. Mycéniens
    11. Olmèques & Nubie
    12. Hébreux – période nomade
    13. Hébreux – Le Royaume
    14. Grèce ancienne, Siècles obscurs & Epoque archaïque
    15. Assyrie
    16. Etrusques
    17. Nouvelle Babylone
    18. Scythes

    Même si nous ne sommes pas Créationnistes, le premier chapitre sera l’occasion d’étudier une nouvelle fois les textes fondateurs de notre civilisation – peut-être aussi sous un autre angle ;).

    Premier dossier TRISMS

    Couverture de Discovering the Ancient World

    J’ai traduit le premier chapitre: « Aux commencements du monde… ». Concrètement, voici comment s’organise un dossier TRISMS :

    Le plan du chapitre, sous forme de tableau, présente toutes les activités à réaliser. Chaque chapitre comprend donc des recherches en art, musique, architecture, science, civilisation. Des cartes sont à compléter, ainsi qu’une ligne du temps. Le plan indique aussi le vocabulaire du chapitre et les travaux à réaliser en littérature.

    Ce plan permet à l’étudiant de visualiser précisément ce qu’on attend de lui : il peut effectuer ses travaux dans l’ordre qui lui convient, et complète son dossier chaque jour, à son rythme.

    Les recherches sont guidées par des questionnaires très complets, applicables à tous les chapitres. Ainsi, les comparaisons et liens s’en trouvent facilités.

    Pour la ligne du temps, j’utiliserai notre livre des siècles, à la manière de Charlotte Mason, avec les magnifiques illustrations de Homeschool in the Woods :).

    Prise de notes

    Pour coller aux propositions du programme IEW, j’ai planifié une séance complète avec des ressources francophones :

    • Fiche méthode – Prendre des notes : un document à lire et à conserver, pour introduire le concept de la prise de notes. Je l’ai réalisé à partir d’une douzaine de ressources trouvées sur le Web, mais toutes plus désagréables à lire les unes que les autres ;).
    • Exercices de prise de notes : des exercices d’application, pour mettre en pratique sur des textes simples, ou des exposés oraux.
    • et pour Seb, une vidéo de Canal U présentant la prise de notes à l’université. Cette vidéo fait partie d’un ensemble de 5 vidéos qui donnent des outils pour aborder la première année d’université sereinement.

    Petite introduction à TRISMS

    Depuis plus de 7 ans, je lorgne sur ce curriculum ;). Je viens d’obtenir « Discovering the Ancient World », et c’est un véritable enchantement. TRISMS est un curriculum anglophone destiné aux collégiens et lycéens, et se réclame de l’enseignement classique.

    TRISMS enseigne aux étudiants l’indépendance, l’esprit critique et les prépare parfaitement pour l’université.

    Les matières :

    • Histoire et appréciation de l’Art
    • Histoire de la Musique
    • Architecture
    • Techniques de recherche
    • Littérature occidentale, antique et multi-culturelle
    • Ecriture, stylistique
    • Géographie et cartographie
    • Histoire
    • Economie
    • Philosophie
    • Introduction à la rhétorique avec Platon
    • Histoire des sciences
    • Logique

    Les caractéristiques de TRISMS :

    Recherches : TRISMS apprend aux étudiants à trouver par eux-mêmes les réponses aux questions posées, quelque soit la ressource utilisée.

    Planification : Les leçons et cours sont déjà organisés par unité de temps (2 semaines au moins par unité de temps, au nombre de 18).

    Les cours permettent aux étudiants de faire preuve de créativité dans leurs recherches, de fouiller plus profondément et de développer des compétences organisationnelles durables.

    Vision du monde : TRIMS guide les étudiants et leur enseigne à développer leur propre vision du monde, à travers leurs multiples recherches.

    IEW (Institut for Excellence in Writing) : TRISMS fonctionne avec le programme Teaching Writing : Structure and Style. (J’en parlerai dans un prochain message).

    Art du langage : Les étudiants apprennent à pratiquer toutes formes d’exposés oraux, de présentations de projets, de types d’écrits incluant la nouvelle, la poésie, le chant, le documentaire, l’analyse, le compte-rendu de lecture, les recherches, et plus encore…

    Humanités : Les étudiants apprennent beaucoup en art, en musique, en architecture, et sur leur influence dans la société.

    Littérature : Les étudiants se familiarisent avec de nombreux styles d’écrits, apprennent à les reconnaître, à les comprendre et à les apprécier.

    Dans un prochain article, je parlerai de l’application concrète de TRISMS, avec des exemples de planification. 😉