Publié dans Lycée, Notre histoire

Robin est officiellement inscrit…

… au lycée Auguste Chevalier  de Domfront, en première S !

Patio du lycée Auguste Chevalier

Il sera dans un classe de 18 élèves : parfait pour travailler dans de bonnes conditions. Rentrée le 4 septembre, donc.

Et les cours du CNED sont arrivés ce matin, alors que j’étais au lycée pour l’inscription définitive ;)…

Publicité
Publié dans Benjamin, Notre histoire

Visite de Maman de la Mogne

L’été, même en Normandie sous la pluie, est toujours une grande fête : c’est le temps des rencontres ! Maman de la Mogne (précieuse collaboratrice de l’association Carpe Diem) et toute sa famille sont venus nous rendre une petite visite, entre deux averses. Toute l’année, nos échanges sont virtuels : le face à face est un moment de pur bonheur… D’autant que nous avons toujours énormément de choses à nous raconter !

Et les enfants apprécient aussi ces quelques jours :

Viéra et Benjamin, coloriage à quatre mains…

 

Heureux du travail accompli ? ou simplement d’être ensemble ?

 

Spectateurs privilégiés, nous avons eu l’honneur d’assister à une représentation musicale… Merci, Maman de la Mogne 🙂 !!

Trio mère et filles

 

Vivement la prochaine rencontre !!

 

Publié dans Notre histoire, Sorties, Sports

Camp itinérant : Aventures en Brocéliande

Pour la troisième année consécutive, Robin et Corentin sont partis une semaine en camp itinérant dans la forêt de Brocéliande, avec le CPIE de Brocéliande. Vous vous doutez que s’ils y retournent chaque année, c’est que l’ambiance, les animateurs, les activites sont à leur goût… Cette année, ils sont 19, et 10 sont déjà venus l’an passé :).

CPIE de la Forêt de Brocéliande

Retour prévus, le 28 juillet. Et la maison semble vide sans mes petits Loups, même si Benjamin sait bien animer mes journées ;).

Publié dans Notre histoire

Une carte d’étudiant

Le 19 juillet, j’ai accompagné Seb en région parisienne pour son inscription pédagogique auprès de l’Université de Paris 13 – Bobigny. 7 heures de voiture/train/métro… pour 20 minutes sur place ;). Mais il est maintenant détenteur d’une bien jolie carte d’étudiant, qui lui servira aussi de moyens de paiement dans les restaurants universitaires, notamment.

Modèle de Carte Etudiant

Je suis bien contente d’être en France pour les études supérieures de mes enfants : le Québec me manque forcément pour de nombreuses raison (comme les amies que j’y ai laissées), mais pas pour les frais universitaires 😉 ! Même si ces coûts sont bien moindres que dans le reste de l’Amérique du Nord.

J’ai payé 406 euros pour l’inscription de Sébastien, dont 106 de sécurité sociale… Une bouchée de pain comparée aux 3000 à 6000 $ demandés aux étudiants québécois, selon la filière.

Il est inscrit en DUT Services et Réseaux de Communication. Son objectif étant de devenir Game Designer, il pourra ensuite entrer en Licence, puis en Master, et pourra ainsi affiner sa spécialité.

Publié dans Notre histoire, Scouts

Un job d’été

Seb travaille depuis le 9 juillet en tant qu’animateur au centre de loisirs du Rocher Broutin (Association du plein air fertois). Ce centre est à 5 minutes de notre maison, ce qui est un sacré avantage. Il travaille avec 7 autres animateurs et animatrices, encadrant 60 enfants de 5 à 13 ans, 5 jours par semaine, de 7h30 à 18h30… Sans compter les réunions de préparation, deux fois par semaine, qui peuvent trainer jusqu’à 21h30…

Le Rocher Broutin, Forêt d’Andaines

Mon garçon revient chaque soir bien fatigué ;). Mais souvent très heureux de sa journée. Il a eu la chance d’être louveteau lorsque j’étais chef de meute au Québec, dans le groupe St-Alexandre de Gatineau. Et ces trois années lui ont donné une bonne base de débrouillardise pour l’organisation des jeux, la construction des cabanes ou la réalisation de parcours du combattant 🙂 !

Il a un contrat jusqu’au 10 août, et profitera de trois semaines de repos avant la rentrée universitaire du 3 septembre.

Publié dans Méthode IEF, Notre histoire

Méthodes Agiles

L’informatique est au coeur de notre famille, puisque c’est le métier « officiel » de mon époux (et occasionnellement, le mien). En tant que Directeur Recherche et Développement d’une société canadienne/US, il applique quotidiennement les concepts des méthodes agiles, et plus particulièrement ceux de Scrum.

Cette organisation déborde à présent du strict cadre professionnel… Nous l’avons aménagée afin qu’elle « colle » à notre vie familiale.

Les points essentiels d’une méthode agile, dans le monde informatique :

« Nous découvrons comment mieux développer des logiciels
par la pratique et en aidant les autres à le faire.
Ces expériences nous ont amenés à valoriser :

Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils
Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive
La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle
L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan

Nous reconnaissons la valeur des seconds éléments,
mais privilégions les premiers. »[i]

Et ce que j’ai concocté pour l’appliquer à l’éducation :

Nous découvrons comment mieux apprendre par la pratique
et en aidant les autres à le faire.
Ces expériences nous ont amenés à valoriser :
Les individus et leurs interactions plus que les programmes et les méthodes
Des apprentissages riches plus que des évaluations exhaustives
La collaboration avec les apprenants plus que la négociation hiérarchique
L’adaptation aux besoins et aux intérêts plus que le suivi d’un programme imposé
Nous reconnaissons la valeur des seconds éléments,
mais privilégions les premiers.

Dans un prochain article, je reviendrai sur l’application concrète de Scrum.
Notre Scrumboard

Publié dans Examens, Notre histoire

ASSR 2 suite…

Finalement, Corentin a passé l’ASSR 2 ce matin, à 11 heures. De façon très informelle, puisqu’il était le seul convoqué, l’adulte responsable l’a fait asseoir à son bureau, a tourné l’écran de son ordi vers lui, lui a remis papier et crayon et hop ! Pendant ce temps, mon époux attendait dans la salle de réunion, juste en face. 15 minutes plus tard, l’affaire était bouclée, avec un résultat de 18/20.

Le collège doit désormais communiquer les résultats à l’inspection académique, qui se chargera de l’envoi.

Une chose de faite ! Etape suivante… DNB du 27 au 29 juin.

Un lien pour réviser l’ASSR : http://preparer-assr.education-securite-routiere.fr/