Publié dans Notre histoire, Vivre autrement

Encore et toujours… défendre l’IEF

En 12 ans d’instruction en famille, je n’ai jamais connu une seule année de répit politique, que les attaques viennent des sénateurs, des députés ou directement du gouvernement. Sans cesse nous devons sensibiliser, expliquer, « dédiaboliser » ou tout au moins essayer… Chaque fois, on nous rassure : « le droit de choisir le mode d’instruction de vos enfants n’est pas remis en cause ». Et pourtant, il est sans cesse grignoté de toute part.

Ce n’est pas en renforçant la loi sur l’instruction en famille, déjà très cadrée, que les « enfants hors radars » resurgiront miraculeusement. Ceux-ci ne sont pas déclarés officiellement, pourquoi sanctionnés ceux qui le sont ? En quoi doubler le nombre de contrôle des enfants instruits en famille, et déclarés comme tels, va-t-il permettre, comme par miracle, de découvrir des enfants instruits clandestinement ? Je ne vois là aucune cause à effet !

En quoi contrôler les enfants instruits en famille à l’aune des cycles imposés par le ministère de l’Education nationale va -t-il subitement faire la lumière sur des enfants « cachés » ?

Il y a là une surenchère disproportionnée finalement : parce que l’Etat ne sait pas comment retrouver ces enfants qui lui échappent, il imagine un faisceau d’injustices pour l’instruction en famille, jusqu’à atteindre l’overdose.

Réagissons : après avoir lu ce rapport, écrivons directement aux deux rapporteures, et à nos représentants en région.

Publicités
Publié dans Benjamin, CE1, Géographie, Lectures, Méthode IEF, Notre histoire

Livres de lecture

Benjamin a appris à lire avec plusieurs méthodes : les alphas, Léo et Léa, et de manière très informelle au gré de ses découvertes… Nous lisons beaucoup d’albums, quelques petits romans, souvent à deux voix (une page chacun).

MikaCE1

 

Cette année, je lui ai aussi proposé de lire dans un « vrai » livre de lecture, niveau CE1. Je l’avais acheté pour Sébastien l’année précédent notre départ au Canada (en 2000)… pour plusieurs raisons :

– il comprend 5 genres littéraires, avec des textes intégraux – fables, aventure policière, pièce de théâtre, bande dessinée, contes et documentaire romancé.

– chaque texte est complété par 2 pages d’exercices : des questions de compréhension, des vrai/faux, des jeux sur les syllabes puis les mots, des constructions de phrase…

– et le point bonus : le documentaire romancé présente la vie de Pierre, un petit québécois. Au fil des saisons, Pierre nous présente sa région et ses activités. Tout comme Sébastien avait adoré découvrir le pays dans lequel nous allions nous installer, Benjamin ouvre de grands yeux lorsqu’il imagine la vie de ses grands frères en Outaouais.

 

C’est tout un plaisir que de relire ces textes, 16 ans plus tard, et d’y trouver des expressions familières (la tire, les mouffettes, la tuque, les maringouins…), et d’autres que nous n’avons jamais entendues (« le lac cale »…). Nous comparons les images du livre avec les photos familiales, et les textes proposés rendent bien compte de ce que nous vu et vécu.

Mika, la petite fille introduisant la thématique, indique ainsi « Tout est prévu : les photos, les cartes et les dessins te donneront peut-être envie d’y aller un jour ! »

Et Benjamin de conclure… « On y retourne quand ? »

Publié dans Notre histoire, Vivre autrement

Ecole 42 et ateliers Minecraft

Après sa désertion des bancs de l’Université, et son abandon des études en licence d’Histoire, Corentin effectue un profond changement de direction en se réorientant vers deux autres de ses passions : l’informatique, et le jeu.

Pour combler la première, il s’est inscrit à l‘école 42 : il y effectuera son mois de « Piscine » (mois de sélection) dès le 29 août.

Et pour la seconde, il anime depuis 3 semaines des ateliers Minecraft au sein de la médiathèque de La Ferté-Macé.

Minecraft

 

 

 

Publié dans Benjamin, CE1, CNED, Méthode IEF, Notre histoire, Organisation

Le CE1 de Benjamin

C’est décidé (enfin, je crois), cette année, je laisse le CNED réglementé de côté pour explorer joyeusement (de nouveau) l’univers du homeschooling en créant mes propres supports.

Un seul enfant cette année ! Incroyablement facile à gérer, après 4 niveaux différents… et même deux niveaux l’année dernière et ce grand écart étourdissant entre un CP et une Terminale S ! J’avais choisi le CNED pour Benjamin afin de me faciliter la vie, je l’avoue. Monter un programme (et le suivre) pour un CP, alors que je voulais me concentrer sur l’épreuve du Bac de Corentin, me paraissait trop « casse-gueule ».

De fait, ce ne sera pas vraiment pas un CE1, mais une progression personnalisée, au gré de ses envies… et des miennes ! Je redécouvre le plaisir de fouiller dans mes ressources pour bâtir une trame qui nous conviendra à tous deux, pleine d’aventures, de découvertes et de surprises. Même si, pour éviter tous désagréments futurs, je garde en fil rouge ce qui est demandé à son niveau, en m’inspirant des ressources de l’Académie en ligne.

En mathématiques (je commence par le plus facile), nous continuons avec la méthode Singapour, très efficace, et très appréciée. Comme à l’accoutumée, nous utiliserons intensément les Attrimats, les réglettes Cuisenaire, les Unifix et tout autre matériel de manipulation qui nous tomberait sous la main ! Nous continuerons à travailler sur la Khan Academy, parce que Benjamin adore gagner des badges et faire évoluer son avatar :).

En logique, raisonnement, énigmes, j’ai concocté une mini compil, pour commencer. C’est vraiment une de ses grandes passions… donc, il en aura à volonté !

Pour toutes les autres matières, je suis encore en réflexion… La suite, dans un prochain article !

 

Publié dans Benjamin, Notre histoire, Université

Des nouvelles des plus grands… et du petit !

Sébastien a terminé sa Licence 3 en Etudes visuelles et Multimédia. Il enchaîne sur un Master 1 en Cultures et métiers du Web, en région parisienne.

Robin passe en L2 STAPS, à Caen. Corentin y sera aussi l’année prochaine, en L1 d’Histoire.

Benjamin entame dès aujourd’hui le CE1, à la maison.

C’est officiel, en septembre :

  • j’ai trois chambres de libre à la maison,
  • je n’instruis plus qu’un seul et unique enfant !
Publié dans Notre histoire, Vivre autrement

Projet Terre des Fées

Depuis quelques mois, je travaille sur un projet qui me tient particulièrement à cœur :

la réhabilitation d’un complexe touristique (gîtes et hébergement équestre) situé en Forêt d’Andaines.

Des photos du lieu :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

J’ai déjà rencontré quelques professionnels du secteur touristique, visité le gîte de la Petite Motte, discuté longuement avec les uns et les autres pour affiner le projet, et le plan de financement.

L’idée est de bâtir une structure coopérative, sociale et solidaire, afin de faire vivre le lieu en partenariat avec les ressources du territoire.

Je présenterai le projet lors de deux réunions publiques : le vendredi 10 avril à 20h et le samedi 11 avril à 14h, en Mairie de St-Michel des Andaines (61600).

J’ai créé un site Internet : Terre des Fées et une page Facebook. N’hésitez pas à laisser un commentaire et « liker » la page sur Facebook… Lorsque viendra la terrible épreuve de parler aux banquiers, le projet n’en aura que plus de poids.