Les petits Loups

Accueil » Matières » Géographie (Page 2)

Archives de Catégorie: Géographie

Publicités

No Twaddle

Charlotte Mason préconise l’utilisation de livres écrits par des passionnés et rejette l’utilisation excessive des manuels scolaires et des livres sans âmes.

Twaddle : balivernes, foutaises, âneries…

Sa définition des deux extrèmes :

Twaddle–Inferior books without any depth of thought. They have been dumbed down supposedly to suit the child’s level. They have no real merit other than possibly a moment’s of entertainment, but the brain and the imagination are not exercised in reading these books.

Living BooksBooks that are so engaging you don’t want to put them down. Your children will beg for « just one more chapter. » And you, the adult, even enjoy living books. They are classic. When the book ends, you feel sorry that there is not more. These books engage your thoughts and imagination with the vivid narrative and realistically portrayed characters.

La difficulté dans tout ça, c’est de trouver des livres de passionnés, accessibles à nos enfants, et ce, dans toutes les matières. J’aime l’idée que mes enfants apprennent au contact d’une personne qui vit sa matière de l’intérieur – qui connait tellement son sujet qu’elle peut l’expliquer de mille et une façons différentes afin que l’enfant fasse les liens avec joie et fierté. Lorsque le sujet, la matière a été introduite, l’enfant est alors tout à fait capable d’absorber l’aridité des manuels scolaires pour en sortir l’information supplémentaire…

Voici donc mon petit tour d’horizon des « living-books », tous âges confondus, en français.

En Sciences de la vie et de la terre, Gilles Maccagno (le professeur Noyau) est incontournable : un texte et des dessins humoristiques, plusieurs notions abordées dans ses livres – Mille milliards de cellules, Génétique Génétoc, une histoire de la vie… La liste complète se trouve ici. Il publie aussi un magazine passionnant, le drosophile.

En géologie, les livres du site Kasuku : sur la minéralogie, les gemmes, et aussi en chimie avec le monde merveilleux des atomes.

En chimie et en géographie, les cours d’Ellen McHenry (collection Petit Einstein), qui contiennent un texte teinté d’humour et des exercices et activités pratiques, intelligents et inventifs, permettant aux enfants d’apprendre avec plaisir, de s’entraîner et de retenir les notions !

En français, Erik Orsenna propose trois voyages : les accents, la grammaire et le subjonctif.

En physique, La Montagne Mouvement, dont trois volumes sur six sont traduits, proposent des cours pour les plus de 17 ans – c’est assez agréable à lire, mais les exercices deviennent quelquefois vite ardus.

C’est tout pour aujoud’hui ! 🙂

Publicités

Inscriptions au CNED

Robin et Corentin suivront les cours du CNED dès septembre, en classe complète. Nous y avons tous beaucoup réfléchi depuis quelques mois… Les supports que nous utilisons, bien que très riches, ne permettent pas une préparation aux examens français. Nous en avons fait la triste expérience avec Sébastien, mais comme nous nous y sommes pris en avance, il n’a pas perdu de temps (si tant est que l’on peut perdre son temps en IEF !).

Corentin est donc logiquement casé en quatrième collège, et Robin en troisième collège. Bien sûr, nous enrichirons ces cours avec d’autres supports :

L’art de cartographier le monde, un curriculum d’Ellen McHenry, que je suis en train de traduire pour Carpe Diem – un mélange d’histoire, de géographie et d’art !

L'art de cartographier le monde

Chimie organique, un autre curriculum d’Ellen Mc Henry (la suite des éléments chimiques), que j’ai fini de traduire, et qui est en cours d’adaptation.

Chimie Organique

et quelques autres dont je vous parlerai dans un prochain message…

Sébastien, quant à lui, retentera le baccalauréat S l’année prochaine… avec quelques cours du CNED prélevé sur l’académie en ligne.

Les cistes

Sur le forum de l’AQED, Ninike a mentionné le geocaching, sorte de chasse au trésor, avec des cacheurs et des trouveurs, pouvant se jouer en famille, partout dans le monde. En Europe, le site le plus fourni est Sur la piste des cistes.

Le principe est simple : un « cacheur » place un contenant avec des babioles sans valeur dans un endroit précis, qu’il décrit avec une énigme historique, mathématique ou en donnant juste des indications d’emplacements… un « chercheur » se lance sur la piste de la ciste, grâce à l’énigme, avec en sa possession une babiole, qu’il échange avec l’une des babioles du contenant. De retour à la maison, on inscrit la ciste trouvée, ce que l’on a remplacé, et le tour est joué. Tout est gratuit ! et chacun est à la fois « trouveur » et « cacheur », s’il le désire !

J’ai sélectionné une ciste près de chez nous, dont j’ai résolu l’énigme avant de la proposer aux garçons. Nous avons commencé par chercher sur Internet, puis de sites en sites, nous sommes tombés sur une légende correspondant à la nôtre…

Nous sommes donc montés dans la voiture, et sommes partis à la recherche de la ciste, que nous avons trouvée finalement aux pieds d’un chêne pédonculé. Nous avons placé un coquillage et pris une bille bleue. Les enfants ont adoré !!

De retour à la maison, nous avons complété notre carnet de cistes, y ajoutant les photos que nous prendrons désormais sur chaque lieu. Voici notre page :

Ce fut aussi l’occasion de découvrir la chapelle de Notre Dame de Lignou, de la visiter et d’apprécier sa légende :). Vivement jeudi, on recommence, cette fois-ci avec Isaplume !

Les curriculae d’Ellen McHenry

Après avoir traduit « The elements », j’entame à présent la traduction de « Carbon Chemistry« , la suite. Dans le même temps, et pour varier la matière 😉 , j’ai commencé à traduire « Mapping the World with Art« , et « The brain« .

Tous ces curriculae seront proposés sur le site de l’Association Carpe Diem, d’ici quelques mois 🙂 .

Mapping the World with Art

Toujours à la recherche de défis pour Corentin, passionné de géographie, nous avons commencé ce curriculum anglophone, Mapping the World with Art, d’Ellen McHenry (celle-là même qui a publié Les éléments).

Sur son site, vous pourrez télécharger les 9 premiers chapitres gratuitement. Comme pour « Les éléments », le style est très agréable à lire, les activités, jeux et expériences sont passionnants…

Corentin, qui n’aime ni dessiner, ni écrire, a réalisé avec beaucoup d’application, et de plaisir, sa première carte, en suivant les instructions pas à pas.

Mésopotamie

Elle est éminemment perfectible, mais pour un premier essai, c’est un succès ! Succès pour Corentin qui voit le résultat lorsqu’il lit bien toutes les consignes et qu’il essaye de s’appliquer; succès pour moi, car trouver des supports qui apportent du défi sans être inabordables (financièrement et intellectuellement), c’est un travail à temps plein 😉 !

Et voici la deuxième carte, deux jours plus tard :

Le Nil         Nil et Mésopotamie

On voit déjà la différence : plus de propreté, écriture moins baclée, moins de gomme…

Vivement la troisième 🙂 !