Les petits Loups

Accueil » Benjamin » Fans de maths

Fans de maths

Archives

Catégories

Rejoignez 128 autres abonnés

math-152688_960_720

Depuis plus de 11 ans, les maths sont au cœur de nos apprentissages. Mes quatre garçons ont plus ou moins apprécié cette matière, mais chacun y a trouvé des défis et le plaisir de jouer avec les chiffres ou les formes, à un moment ou à un autre de son instruction en famille.

Au fil du temps, les maths ont été :Fans de maths

  • un délassement après le cours de français,
  • un amusement avec la programmation,
  • un défi avec les énigmes, casse-têtes, labyrinthes et autres jeux d’esprit,
  • un pensum lorsqu’il a fallu préparer le bac S, et ses notions mathématiques qui changent chaque année…
  • une totale découverte lorsque les lectures nous amènent vers des territoires inconnus,
  • des étoiles dans les yeux lorsqu’enfin le déclic se fait, la solution apparaît, le problème est résolu !

 

Au fil du temps, il y a eu des invariants :

  • de la manipulation, encore et toujours,
  • du concret, dès que c’est possible : animations sur Internet, observations dans la vie réelle, questionnement (et si ?) perpétuel…
  • des remises en cause incessantes :  est-ce toujours vrai ? ces chiffres, d’où sortent-ils ?
  • des jeux de société, inlassablement !

 

Au fil du temps, les supports « scolaires » se sont diversifiés :

  • My Pals are here !, une ancienne version de la méthode Singapour, en anglais,
  • et désormais, les traductions de la Librairie des écoles;
  • Les mathématiques à la maison, des frères Lyons, toujours appréciées pour la qualité du dialogue que l’on instaure avec l’enfant;
  • MEP (Mathematics Enhancement Program), un curriculum britannique, très complet, destiné aux écoles mais parfaitement adaptable à l’IEF, et… gratuit !

 

Au fil du temps, les supports « alternatifs » ont évolué :

  • du matériel Montessori,
  • des réglettes Cuisenaire et des Attrimaths,
  • du matériel auto-correctif tels que Véritech ou Lexidata;
  • des manipulatifs divers et très variés : base 10, volumes, patrons, unifix, blocs logiques…
  • des lectures mathématiques, avec des living books.

 

Au fil du temps, l’utilisation de l’ordinateur s’est accentuée :

  • avec Mathenpoche, de l’association Sesamath, surtout pour la géométrie et le plaisir de voir les démonstrations pas à pas… et de les comprendre !
  • avec la Khan Academy, pour apprendre en continu, en gagnant des points et des badges !
  • avec des jeux mathématiques piochés au hasard des découvertes et des essais gratuits du Net…

 

Les trois grands étant désormais hors de mon radar math, je me focaliserai sur la progression de Benjamin.

Nous avons commencé très tôt les manipulations. Pour ses 4 ans, j’ai investi dans un joli cahier de la méthode Singapour, qu’il a adoré compléter.

J’ai naturellement continué avec les livres de la Librairie des écoles : CP, CE1 jusqu’en janvier de cette année et nous avons bien entamé le CE2.

En parallèle, Ben a fini le niveau CP de la Khan Academy, il a bouclé les quelques exercices spécifiques des niveaux CE1 et CE2. Les notions de CM1 et CM2 semblaient encore trop difficiles pour lui, comme s’il manquait quelques étapes.

Nous avons donc choisi de suivre une progression plus fluide, en choisissant non plus les niveaux, mais le thème général… et Ben trace son chemin à travers les bases de l’arithmétique (fractions, nombres décimaux et relatifs, 4 opérations sur ces nombres…). Puisqu’il n’est plus limité par un niveau, et qu’à chaque fois qu’il ne sait pas, il lui suffit de regarder une vidéo, de manipuler le matériel mis à disposition,  il n’y a pas de notions telles que « Tu n’as pas l’âge… tu verras ça plus tard ». Il apprend, réellement, en continu.

A tel point que les maths présentées dans la méthode Singapour (niveau CE2) lui paraissent bien trop faciles ! Je continue tout de même à lui demander certains exercices, cela me permet de garder une trace de son activité. Mais achèterai-je le niveau CM1, je n’en suis pas certaine !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et pour conclure, je ne saurais trop vous conseiller que de lire cet article passionnant : « Les enfants apprennent facilement les maths quand ils contrôlent leur propre apprentissage » qui confirme ce que je constate au quotidien !

 

Publicités

2 commentaires

  1. Isa LISE dit :

    Merci pour ce retour complet, nul doute qu’un bon nombre de parents apprécieront !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :