Publié dans Benjamin, Français, Maternelle, Mathématiques, Méthode IEF

Programmation Maternelle Moyenne Section

Officiellement, en septembre, Benjamin devrait intégrer la Moyenne section… De fait, tous les objectifs « officiels » de la MS ont déjà été atteints (ou dépassés)… Même si je n’ai pas réussi à m’occuper quotidiennement de mon électron libre, comme je l’aurais souhaité.

Cette année, notre rentrée officielle, pour Benjamin, aura lieu le 1er juillet 🙂 ! Les ainés auront terminé leurs examens, seront officiellement en vacances, et n’auront plus besoin de moi. Pendant ces vacances, j’espère mettre en place une routine qui permette à Ben de travailler en autonomie à la rentrée de septembre.

Une autonomie toute relative, bien sûr… Mais ne serait-ce que 10 minutes de travail, seul, sans moi, sur chaque activité, choisie ou proposée, me permettra de mieux gérer mes garçons en Seconde et Première ES.

Pour le plaisir, et pour me sortir le bac et le DNB de la tête, j’ai travaillé sur le choix des supports de Benjamin : soyons clairs, j’adore ça 🙂 !

En mathématiques, nous travaillerons principalement avec la méthode de Singapour, qui nous servira de fil rouge tout au long de l’année, et à laquelle se grefferont les différentes manipulations (réglettes Cuisenaire, Attrimaths, Véritech, Logidata, puzzles, énigmes, tri, matériel Montessori…). J’ai « craqué » pour les deux Textbook d’Earlybird – Kindergarten Mathematics :

Earlybird – Textbook A

En français, nous travaillerons sur les lettres, à raison d’une par semaine, et quelques semaines de révision. Les sciences, la géographie, la culture générale se grefferont autour de l’étude de chaque lettre, à un rythme tranquille afin de bien apprécier chaque découverte…

Cette année, pas de planification serrée pour Benjamin, mais des objectifs (c’est un bien grand mot !) à atteindre chaque semaine, pour ma tranquillité d’esprit.

Publicité

9 commentaires sur « Programmation Maternelle Moyenne Section »

    1. Bonjour Therry,
      Le mot « objectif » était un peu fort. Il s’agit plus d’un fil rouge à suivre tout au long de l’année. Benjamin est pour l’instant très demandeur de toutes sortes d’activités « intellectuelles », donc j’en profite.
      Je m’inspire du programme officiel de Maternelle, afin d’établir quelques priorités dans les compétences à travailler.
      Dans l’idéal, j’espère que Benjamin s’appropriera une lettre de l’alphabet par semaine et une notion/chapitre de math Singapour. J’espère aussi que nous aurons la possibilité de réaliser quelques expériences scientifiques, de commencer une approche de la géographie, tout en élargissant son vocabulaire et améliorant sa syntaxe.

      1. Quand tu dis s’approprier une lettre, tu veux dire quoi au juste? Savoir l’alphabet par coeur ainsi que les sons des lettres? Je veux éventuellement utiliser les maths de Singapour moi aussi, mais j’aimerais savoir quel manuel tu utilises car en français, ça commence avec les manuels du CP. Merci pour les informations!

      2. Par s’approprier une lettre, j’entends : connaitre son nom, son « son », savoir la dessiner (avec ou sans modèle), savoir la reconnaître.
        Pour La méthode Singapour, j’utilise le programme en anglais : Earlybird, puisqu’effectivement, la Librairie des écoles n’a traduit ce programme qu’à partir du CP.

  1. Merci pour tes éclaircissements. Je suis particulièrement le cheminement de ton fils cette année car le mien a 3 ans et je veux lui faire faire quelques activités. Il connait déjà son alphabet et ses chiffres. Je travaille présentement la suite avec la chanson de l’alphabet et compter de 1 à 10. Je suis une Québécoise exilée en Ontario donc je n’ai pas besoin de me taper la réforme au Québec et je peux faire ce qui me plait ici. Je veux éduquer mon fils en français et je songe à faire le CNED pour la maternelle GS, peut-être aussi pour le primaire. Je suis en réflexion en ce moment. Donc, je vais avoir besoin de tes conseils de « spécialiste » du CNED vu que tu l’as fait jusqu’au bout avec tes plus vieux. 😉

      1. C’est certain que du côté anglophone c’est plus développé qu’au Québec. Ici, pas de problème, on peut présenter un portfolio pour le collège technique (cégep et DEP) et l’université. Dans ma ville, les deux l’acceptent. Une exception au Québec, l’université McGill à Montréal a maintenant une politique pour l’école à la maison, en espérant que d’autres emboîte le pas.

  2. Bonjour Isableue,

    je connais la méthode Singapour que j’utilise pour mon fils niveau primaire (donc Libraire des écoles). Je ne savais pas qu’on pouvait débuter dès la maternelle.
    Je vois sur le lien que tu donnes, qu’il y a deux cahiers d’exercices, plus un « textbook », ce dernier correspond-il au livre de leçons que l’on retrouve dans l’édition de la LDE ?

    1. Je n’ai jamais eu les livres de la Librairie des écoles en main, donc, difficile pour moi de donner une réponse positive à cette question. A priori, cela devrait être en grande partie identique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s