Les petits Loups

Accueil » Lectures » Le concept du continuum

Le concept du continuum

Archives

Catégories

Rejoignez 128 autres abonnés

J’ai fini il y a quelques temps déjà le livre de Jean Liedloff, le concept du continuum. J’en ai retiré à la fois une énorme frustration et une collossale libération. Je m’explique…

Continuum.jpg


D’abord une frustration, parce que j’ai l’impression d’avoir eu tout faux dans ma façon d’élever mes enfants, de me comporter et de vivre au quotidien avec eux. L’envie de tout recommencer à zéro et enfin d’écouter mon instinct !

Mais aussi une libération, car dès la naissance de mon premier enfant, j’avais l’impression que tout ce que l’om me conseillait de faire allait à l’encontre de l’intérêt de mon enfant.
A la clinique, où je suis restée sept jours, on m’a déjà enlevé Sébastien afin que je puisse dormir… Mais à midi le lendemain, personne ne m’avait encore ramené mon enfant, et je pleurais sans pouvoir m’arrêter… Je me suis sentie encore déposséder de mon statut de mère lorsque les conseils insistants des infirmières me bridaient dans mes envies : « Ne prenez pas le bébé à tout bout de champs, laissez-le dormir, mais réveillez-le pour les tétés ! »
Même sur son =berceau en plastiglass, on pouvait lire à l’attention des visiteurs « Ne me prenez pas dans les bras! »

Au secours ! J’ai bien sûr adapté ces conseils en revant chez moi… Avec l’aide d’une pédiatre formidable, qui m’a conseillé de laisser l’enfant dormir et têter selon ses besoins. Mais je ne suis pas allée plus loin que cela. Tous mes enfants ont toujours dormi dans leurs lits, même si j’ai toujours refusé de les laisser pleurer. Avec Sébastien, je faisais des kilomètres les nuit, tout en chantant, pour le rendormir. Alors qu’il ne demandait sûrement que de dormir à mes côtés !

Quelques extraits sur le blog « Faisons avancer les choses » et ici.

Publicités

4 commentaires

  1. mémère dit :

    Si tant de mères sont aussi malheureuses et désemparées face à leur bébé c’est sans doute qu’il y a une telle contradiction entre ce qu' »on » leur dit de faire et que ce qu’elles, sentent. Pas évident de se refaire confiance…

  2. griffoninne dit :

    C’est un formidable livre…
    Ecoutons-nous, oh oui !
    Pour nous , donc pour nos petits ; :-))

  3. Anonyme dit :

    C’est un livre qui m’a beaucoup marqué aussi…

  4. gaelle dit :

    Un des plus beau livre que j’ai lu : il a été ibérateur pour l’arrivée de ma puce et m’a aussi frustrer car j’aurai voulu tout recommencer pour mon lutin !!
    bizzzzz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :